Accueil Blog Santé Comment choisir sa mutuelle dentaire ?

Comment choisir sa mutuelle dentaire ?

par tiki-lounge
0 commenter 30 vues
Comment choisir sa mutuelle dentaire ?

Le principe d’une mutuelle santé est qu’elle vient compléter le remboursement de vos frais dentaires. Cela peut s’avérer utile car ces derniers sont très onéreux et généralement pas entièrement pris en charge par la Sécu. En effet, la base de remboursement du régime obligatoire pour les soins relatifs au dentaire est assez faible. C’est une des raisons pour lesquelles il est intéressant pour vous de bien comparer les mutuelles dentaires avant de signer votre contrat !

Quelles sont les formes de remboursements proposées par une mutuelle dentaire ?

Il existe deux méthodes de remboursements : le remboursement forfaitaire et le remboursement en pourcentage.

Quels frais dentaires rembourse la Sécurité Sociale ?

L’Assurance Maladie rembourse à hauteur de 70% les soins dentaires. Cette base de remboursement inclut l’ensemble des soins courants, comme la dévitalisation d’une molaire, le traitement de caries, l’extraction de dents permanentes ainsi que les consultations chez le chirurgien-dentiste. L’orthodontie toutefois, n’est remboursée qu’aux mineurs âgés de moins de 16 ans, dans le cadre du parcours de soin “M tes dents”. Plus d’informations sur le remboursement des soins dentaires par l’Assurance Maladie juste ici.

Le remboursement forfaitaire

Si vous bénéficiez d’un remboursement forfaitaire, vous recevez le versement mensuel, bimensuel ou annuel d’une somme. Celle-ci vous permet d’anticiper les dépenses de santé qui sont encore à votre charge et vous êtes en mesure de rembourser vos frais dentaires, notamment les actes qui ne sont quasiment pas pris en charge par l’Assurance Maladie.

Le remboursement en pourcentage

Le remboursement en pourcentage se base sur le tarif de convention de l’Assurance Maladie et peut aller jusqu’à 800%. Dans ce cas de figure, la mutuelle vous rembourse jusqu’à 8 fois le tarif de convention de la Sécurité Sociale. Notez que, plus le pourcentage de remboursement est élevé, plus la cotisation est coûteuse.

Qu’est-ce que la mutuelle dentaire sans plafond ?

La complémentaire dentaire sans plafond est une couverture santé modulable qui s’adapte à vos besoins et à votre budget. Ainsi, cette mutuelle ne présente aucune limite de remboursement sur une année et rembourse non seulement les dépassements d’honoraires du praticien, mais également le ticket modérateur.

D’autre part, ces complémentaires prennent en charge l’intégralité des dépenses liées aux prothèses, aux couronnes dentaires et les divers soins des dents.

Par ailleurs, ces formules ne présentent aucun délai d’attente et peuvent donc vous offrir une couverture immédiate tandis qu’avec une mutuelle dentaire classique, vous serez soumis à un délai de carence.

Qu’est-ce que la mutuelle dentaire sans plafond ?

Qui peut bénéficier d’une mutuelle dentaire sans plafond ?

Il est à noter que les mutuelles sans plafonds sont largement plus coûteuses que les mutuelles classiques. Ainsi, bien qu’accessibles à tout le monde, elles sont généralement souscrites par les seniors, qui sont les plus concernés par les implants ou les prothèses dentaires.

La mutuelle sans plafond représente ainsi une alternative réellement intéressante si vous avez besoin d’un maximum de remboursement pour couvrir vos dépenses en soins dentaires.

Quelle mutuelle dentaire choisir ?

Afin de comparer les différentes mutuelles dentaires, il est important de prendre en compte différents critères, notamment vos besoins, les conditions d’indemnisation ou encore les devis. Pour commencer, vous pouvez ainsi réaliser un état de votre situation et lister vos différents besoins.

De manière générale et quels que soient vos besoins, une “bonne” complémentaire devrait garantir les prestations suivantes :

  • Prise en charge des soins dentaires courants ;
  • Remboursements des prothèses dentaires ;
  • Prestations d’orthodontie pour les enfants.

Les soins dentaires courants

Les interventions courantes concernent par exemple le soin des caries et les détartrages. Ces soins sont remboursés à 70% par l’Assurance Maladie et peuvent être couverts entièrement par n’importe quelle complémentaire santé. Si ces soins sont votre unique préoccupation, il est alors plus intéressant de sélectionner la mutuelle que vous jugez la moins chère.

Les soins dentaires chirurgicaux

L’odontologie est la spécialité médicale qui étudie et traite les affections des dents et de la mâchoire. Ces soins peuvent concerner la pose de prothèses et implants ou encore la correction de l’alignement des dents et sont bien plus coûteux que les soins courants.

Ainsi, bien que couverts à 100% par les mutuelles, il n’est pas impossible que ces interventions engendrent un restant à votre charge, notamment dans le cas de dépassements d’honoraires !

Les soins dentaires chirurgicaux

L’orthodontie

Branche de la chirurgie dentaire visant à corriger la mauvaise position de vos dents, le remboursement de l’orthodontie est généralement proposé sous forme de forfait semestriel ou annuel.

Veuillez noter qu’avant de choisir une mutuelle spécialisée en orthodontie, vous devez faire réaliser un devis par votre stomatologue.

Les implants dentaires

Bien que les implants dentaires soient remboursés à 70% par l’Assurance Maladie, les frais découlant de la pose d’implants dentaires sont parmi les plus élevés. Pour cette raison, il est recommandé d’opter pour une complémentaire qui propose un forfait concernant les soins non remboursés.

Conditions d’indemnisation et autres formalités à prendre en considération

Il est crucial de vérifier le remboursement dentaire maximum pour chaque action afin d’éviter les mauvaises surprises et notamment pour les soins suivants :

  • Le traitement de carie ;
  • Le détartrage ;
  • La pose d’un implant dentaire, d’une couronne …

Si vous choisissez une mutuelle dentaire 600% sans plafond, sachez que le remboursement des implants avoisine les 600% et le remboursement pour les soins conservateurs est autour de 800%. Cependant, si vous optez pour une mutuelle sans plafond, cette vérification n’est pas obligatoire.

D’autre part, veillez à bien estimer les besoins de vos ayants droit potentiels, c’est-à-dire votre conjoint et vos enfants. Ces derniers doivent pouvoir également bénéficier du contrat.

Néanmoins, ne vous attendez pas à ce que la mutuelle vous rembourse intégralement vos soins dentaires. Ce qui est important, c’est de trouver le juste milieu entre le montant de vos cotisations et le niveau de remboursement proposé par votre mutuelle.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Vous pourrez aussi aimer

Laissez un commentaire