Accueil Blog Santé Le maintien à domicile en France : Quelles sont les aides financières possibles ?

Le maintien à domicile en France : Quelles sont les aides financières possibles ?

par tiki-lounge
0 commenter 18 vues
Quelles sont les aides financières pour le maintien à domicile en France ?

Le troisième âge désigne une étape de la vie où l’Homme voit ses capacités physiques, intellectuelles et psychologiques s’amenuiser. On parle des personnes âgées qui nécessitent en ce moment une prise en charge particulière dans certains pays par des structures spécialisées. Mais parfois, ces personnes âgées ou du troisième âge peuvent décider de se maintenir dans leur domicile malgré leur état de dépendance. Les services compétents parlent du maintien à domicile. Cette décision de se maintenir à domicile, nécessite un ensemble d’aides : humaines, matérielles et financières. Découvrons alors ensemble dans cet article, les différentes aides financières auxquelles peuvent prétendre les personnes âgées en situation de maintien à domicile en France.

Aides fiscales pour le maintien à domicile

Les personnes en situation de maintien à domicile peuvent bénéficier d’aides financières sur leur fiscalité. On parlera des aides fiscales. En effet, lorsque vous faites une demande d’aide à domicile ou un service à domicile, vous bénéficiez d’un crédit impôt ou d’une réduction d’impôt qui peut aller jusqu’à 50 %. 

En effet, cette réduction de 50% est accordée aux abonnés de la télé assistance sur leur réabonnement. La seule condition est que l’entreprise soit reconnue et agréée par l’Etat. Vous pouvez suivre ce lien Filien Online, pour découvrir la meilleure téléassistance pour personnes âgées.

Aide pour le maintien à domicile : l’APA

En abrégé APA, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie est une aide financière apportée aux personnes âgées afin d’encourager leur maintien à domicile. Cette allocation dont le montant ne peut excéder 1282 euros et être moins de 28 euros de façon mensuelle est accordée aux personnes âgées de plus de 60 ans et qui résident en France. Bénéficier de cette aide nécessite la perte d’autonomie sanitaire et le dépôt d’un dossier auprès des services compétents. On peut citer :

  • Le centre communal d’action social ;
  • Le conseil départemental ;
  • Le Centre Local d’Information et de Coordination.

L’aide PCH, Prestation de Compensation du Handicap

Aide pour le maintien à domicile : l’APA

Cette prime octroyée par le conseil départemental est versée pour les personnes âgées de moins de 75 ans et se trouvant en situation de maintien à domicile. Ce maintien à domicile doit être motivé par une situation de handicap produite avant les 60 ans et qui empêche ce dernier de mener de façon indépendante les actes courants de la vie à domicile. Ce handicap peut être dû à une maladie de l’articulation de la hanche.

Pour bénéficier du PCH, vous devez en faire la demande auprès du conseil départemental en remplissant un formulaire de demande de prestation à déposer dans la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Sa hauteur d’attribution dépendra du degré de dépendance, totale ou partielle, dans laquelle vous vous trouvez.

Maintien à domicile : Les aides ménagères

Lorsque vous ne disposez pas de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, le conseil départemental peut vous octroyer une aide-ménagère à domicile si vous remplissez les conditions suivantes :

  • Avoir moins de 65 ans ou 60 ans en cas d’inaptitude au travail ;
  • Être incapable de réaliser le ménage, de préparer le repas, de laver votre linge ;
  • Posséder comme ressources financières moins de 800 euros si vous êtes seul ou moins de 1241 euros si vous êtes en couple ;
  • Ne pas bénéficier et ne pas être en mesure de bénéficier de l’APA. ;
  • Faire une demande d’aide au CCAS. 

En dehors des aides suscitées, nous avons également la caisse retraite, les complémentaires Santé et les aides extra légales qui sont des aides, dont peuvent bénéficier les personnes en situation de dépendance totale ou partielle.

En résumé, l’incapacité totale ou partielle de se prendre en charge et la décision de se maintenir à domicile au lieu de se rendre dans un centre pour personnes âgées sont accompagnées par le service public. Cet accompagnement se fait en termes d’aides qui en plus d’être matérielles, humaines, se révèlent également financières.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Vous pourrez aussi aimer

Laissez un commentaire