Accueil Blog Santé Quels sont les remèdes de grands-mères contre les odeurs intimes chez la femme

Quels sont les remèdes de grands-mères contre les odeurs intimes chez la femme

par tiki-lounge
0 commenter 8 vues
Remèdes de grands-mères contre les odeurs intimes : astuces

Les mauvaises odeurs intimes se constatent plus chez les femmes. Ces odeurs intimes gênantes s’accompagnent d’autres plaintes telles que les pertes, les démangeaisons et les brûlures vaginales. La mauvaise odeur intime envoie nombre de femmes chez le gynécologue. Mais avant de prendre cette décision, elles souhaitent essayer un remède de grand-mère. Cet article développe cinq astuces naturelles de grand-mère faciles d’utilisation.

La vitamine C

Connue pour son acidité et ses bienfaits sur la santé, la vitamine C renforce les bactéries vaginales et réduit leur déséquilibre. Elle empêche la propagation des bactéries infectieuses. Il suffit de disposer de vitamine C (3 g), de bicarbonate de soude (1 g), 125 ml d’eau.Vous ajoutez le bicarbonate de soude à la vitamine C que vous remuez très bien. Ensuite, versez l’eau sur le mélange. Vous obtenez une solution effervescente que vous buvez tous les matins et soirs sur quinze jours.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre constitue un antibiotique naturel en mesure de libérer le vagin de ses impuretés. En plus, une petite dose satisfait la patiente de ses plaintes. Une quantité exagérée d’utilisation du vinaigre de cidre provoque l’inflammation de la partie concernée. L’utilisation du vinaigre de cidre soulage les odeurs, les démangeaisons et les douleurs intimes. 

Pour bénéficier des bienfaits du vinaigre de cidre, en dehors de ses vertus en nutrition, prenez-en une quantité de 100 ml. Ajoutez cette quantité de vinaigre de cidre dans un peu d’eau de bain. Plongez vos fesses dans l’eau pendant vingt à trente minutes. Ceci permet au vagin de réguler son niveau d’acidité. Puis vous vous rincez.

L’infusion du margousier

Le margousier ou le Neem possède les facultés antivirales, antibactériennes et antifongiques. Grâce à son essence qui détruit les bactéries du vagin, le Neem ou le Margousier élimine progressivement les mauvaises odeurs.

Comment préparer l’infusion du Margousier ?

Il suffit de trouver deux cuillères à soupe de feuilles de margousier (20 g) et une cuillère à soupe d’eau (10 ml). Vous allez griller et moudre les feuilles de margousier. Sur la poudre, complétez la cuillère à soupe d’eau et la poudre devient une pâte. Maintenant, vous pouvez passer la crème obtenue sur votre partie vaginale.

Conseils de nos grand-mères pour lutter contre d’éventuelles odeurs intimes.

L’infusion de fenugrec

L’odeur infecte du vagin diminue avec l’utilisation de l’infusion du fenugrec. Cette herbe renferme des substances anti-inflammatoires, antibactériennes et antifongiques. Grâce à ces dernières, le Fenugrec empêche le développement des champignons qui déclenchent les infections vaginales puis les mauvaises odeurs.

Comment préparer l’infusion de fenugrec ?

Pour préparer l’infusion de fenugrec, prenez :

  • Une cuillère à soupe de graines de fenugrec (10 g) ;
  • Un verre d’eau (200 ml) ; 
  • Un mortier.

Vous allez écraser les graines de fenugrec avec le mortier. Vous ajoutez les graines de fenugrec dans l’eau chaude bien bouillie que vous laissez infuser pendant 15 minutes. Vous buvez cette infusion chaude ou froide et vous serez soulagé entièrement par des odeurs intimes fétides.

L’huile essentielle d’arbre de thé

Reconnue pour lutter contre les bactéries de type Candida Albicans, l’huile d’arbre à thé élimine les mauvaises odeurs intimes. Elle soulage également des inflammations vaginales. En plus de ses propriétés antibactériennes et antiseptiques, l’huile d’arbre à thé possède un pouvoir antifongique. Ces facultés permettent à l’huile d’éviter l’extension de certains germes.

Comment utiliser l’huile essentielle d’arbre de thé ?

Prenez dix (10) gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (30 g) et une tasse d’eau tiède (250 ml). Ajoutez dans un premier temps, deux (02) cuillères d’huile d’arbre à thé dans la tasse d’eau. Utilisez naturellement le mélange obtenu pour nettoyer votre partie vaginale. Vous devez réaliser ce soin deux fois par semaine.

Quelques recommandations de bases de grands-mères

Outre les mesures de traitement naturelles présentées plus haut, les grand-mères vous recommandent d’autres dispositions capitales même pour celles qui désirent brûler un peu de graisses. Ainsi, pour éviter de contracter le mal et/ou de vite guérir des mauvaises odeurs intimes, vous devez prendre de nouvelles habitudes.

  • Éviter les vêtements trop collants ;
  • Éviter d’utiliser le savon et l’éponge sur les parties intimes ;
  • Adopter des sous-vêtements en coton et les savons de Marseille ou les savons neutres.
  • Assurer la propreté de votre partie intime avant et après chaque relation sexuelle ;
  • Laver séparément vos sous-vêtements lors de vos lessives ;
  • Éloigner les parfums, déodorants et les talcs des parties intimes ;
  • Veillez chaque fois à nettoyer la vulve d’avant en arrière (jamais le contraire) après vos toilettes.

Enfin, vous disposez de différents remèdes naturels et conseils de nos grand-mères pour lutter contre d’éventuelles odeurs intimes. Vous pouvez vous procurer facilement ces différentes plantes et produits. Et sans trop dépenser, vous allez retrouver le bien-être dans votre corps et surtout au niveau intime.

Articles similaires

5/5 - (2 votes)

Vous pourrez aussi aimer

Laissez un commentaire